Championnat de France Seniors

Retour sur ces championnats de France Senior qui ont vu concourir cinq de nos tireurs qui reviendront tous avec une médaille à la fin du week end!

Noémie Tassin, seule fille inscrite s’est illustré en N3 en finissant sur la 3ème marche du podium. Nils Lemee quant à lui n’a pas su imiter sa partenaire de club mais s’en tire avec les honneurs en échouant à la 15 ème place.

Sans passer par la N2, rendez-vous directement en N1 avec Clayde, Jonathan et Thomas qui pour deux d’entre eux découvraient l’élite national pour la première fois. Ce championnat particulièrement rude nous offre une formule assez particulière : un tableau d’élimination direct basé sur le classement national. C’était donc les dix circuits nationaux qui ont déterminé le tableau des 48 participants de cette division. Clayde et Jonathan sont hélas tombés sur plus fort qu’eux dès le tableau de 64, certainement dû à la crispation que pouvait emmener une telle compétition. L’homme le plus attendu était sans doute Thomas Sainte-Rose qui a fini sa saison en trombe depuis le circuit de Strasbourg :
– 2 ème à Strasbourg
– Vice champion de France Universitaire
– Quart de finaliste à Toulon
– Quart de finaliste à Nimes

Et ils nous a donc pas déçu car il élimine Petit-Jean en T64 puis Alexandre Blaszick, le numéro 2 français au T32 puis Clément De leotard dans le T16. Il chute que sur Gauthier Grumier, futur vainqueur de la compétition. Thomas termine donc 7 ème de cette compétition et se voit grimper au 6 ème rang au classement national qui n’est rien d’autre que le reflet de sa fabuleuse saison.

Par équipe, le C.E.C. était engagé en demi final N2 suite à la victoire contre la Garde Républicaine de Paris. L’adversaire était de taille, l’équipe 2 du Club de Tourcoing mené par leur nouvelle recrue néerlandaise, Tristan Tulen. Châlons perd 45 – 41 et se retrouve donc condamné à aller chercher la 3ème place synonyme de médaille, contre l’équipe 2 de Saint-Gratien. Et c’est le C.E.C. qui l’emporte 45 touches à 38 au talent et à l’orgueil. C’est donc de bon augure pour la saison prochaine où le club évoluera vraisemblablement en N1.