1/4 de final des championnats de France par équipes

 

(De gauche à droite Ricardo DRON, Yulen PEREIRA, Jonathan HAUTERVILLE, Thomas SAINTE-ROSE ont formé l’équipe Senior du CEC)

Menée par notre international espagnol Yulen PEREIRA, l’équipe du CEC s’est rendu à Fontaine dans l’Isère se mesurer à la crème de la crème des tireurs de l’hexagone.

Le championnat de France par équipe tel que nous le connaissons aujourd’hui gagne en attractivité chaque année grâce au nombre
croissant de clubs qui se prêtent au jeu. Et oui! Tout le monde ambitionne de faire partie de ces 16 équipes composant l’élite française, et pour
cela les écuries françaises n’hésitent pas à recruter les fines lames pouvant renforcer leur effectif. C’est dans cette quête à la performance
que malheureusement nous perdons Anthony OZIER et Nils LEMEE qui ont respectivement été convaicu par Rodez Aveyron et la VGA Saint-Maur.

Pour rappel, cette compétition étalée sur deux jours rassemble les équipes de première et de deuxième division, chacune composée de 16 clubs.
Le samedi étant réservé au tour de poule, le dimanche laisse place au tableau d’élimination direct où toutes les places sont tirées.

Après un samedi difficile où les marnais n’ont su obtenir aucune victoire dans la poule qui leur est proposé (ndlr. LSC Levallois, Epinal SE, SR Colmar), le premier tour du tableau d’élimination direct pouvait difficilement être plus compliqué à aborder. Opposé à l’équipe de Saint-Gratien ( Nelson LOPEZ-POURTIER, Alex FAVA, Ivan TREVEJO, John RODRIGUEZ), l’équipe de la ville préfectorale ne parvient pas à créer la surprise et s’incline 45 touches à 30, se contentant donc d’une 12ème place au classement final, notamment grâce à une belle réaction d’orgueil contre Nimes (ndlr. Victoire 45 – 33).

Ce résultat pour le moins décevant fait néanmoins partie de l’apprentissage de cette jeune équipe, qui rappelons-le côtoie l’élite national pour la 3 ème année consécutive. La suite de la saison nous apprendra un peu plus sur la capacité du CEC de viser plus haut que le maintien dans cette compétition.

Résultat complet de la compétition

Bérénice récidiviste

Le circuit national de Rodez de cette année a été marqué par les performances de deux tireuses de la région en la personne de Margaux BERNARD du club de Chaumont CE qui termine sur la 3ème marche du podium et de Bérénice GUIBERT, confirmant ses débuts tonitruants à Paris en se plaçant dans le top 8 de la compétition.
L’une et l’autre ne figurant pas dans la même partie de tableau, l’espoir d’une finale 100% champardennaise était permis. Mais c’était sans compter sur la ténacité adverse.
Après avoir bataillé 3 tiers-temps durant, la chalonnaise manque l’accession au podium à une touche prêt ( ndlr défaite 15-14) face à Eloïse VANRYSSEL.
Actuelle n°13 française, Bérénice peut néanmoins se réjouir de ce bon début de saison qui fait la fierté du CEC.
Classements :
EHC
130 – Nathan GOUSSET
136 – Corentin MOSCHIETTO
EDC
6 – Bérénice GUIBERT
80 – Audrey PREVOSTAT
97 – Sophie DUFOREAU

Guibert, un début réussi !

Comme chaque année, le tournoi du Lutetia ouvre le bal des circuits nationaux et à cette occasion, la Halle Carpentier a accueillit cette année les épéistes cadets venant des quatres coins de l’hexagone.

L’été a été long pour certains, et le week-end dernier (Ndlr 18 et 19/09) était l’occasion pour eux de retrouver le cliquetis de la féraille et les cris de joie en bruit de fond. Cinq de nos tireurs châlonnais ce sont rendus au lieu de rendez-vous avec pour objectif une qualification au championnat de France.

Mais c’est bien Bérénice qui a sû tirer son « épingle » du jeu en établissant l’un de ses meilleurs parcours en compétition national. Après sa 3ème place aux derniers championnats de France D2, la châlonnaise confirme sa progression en terminant 8ème de cette édition du Lutetia. Suite à une campagne de qualification pour le deuxième jour de compétition maîtrisée, elle commence timidement sa journée par un tour de poule que certains qualifieront de moyen (Ndlr 3V 2D). Mais notre jeune tireuse montre sa dextérité lors du tableau d’élimination direct et parvient à se frayer un chemin jusqu’aux quarts de final.

Cette performance lui assure notamment son billet pour le Circuit Européen de Grenoble qui aura lieu le 21 Novembre.

Résultats :

EDC

8 – Bérénice GUIBERT
39 – Sophie DUFOREAU
47 – Audrey PREVOSTAT

EHC

125 – Corentin MOSCHIETTO
NC – Nathan GOUAILLE

Une première pour Bérénice

C’est dans la ville de Vichy que Bérénice a choisi de monter sur son premier podium national où les championnats de France de cette année rassemblaient les meilleurs cadets à l’épée.

Après des poules en dessous de ses espérances (2 Victoires et 4 défaites), Elle a su relever la tête et se débarrasser de son premier adversaire 15 touches à 6. Le parcours fut long et difficile jusqu’à l’accession au podium, notamment contre Lucile ROUMILHAC en tableau de 32 (Victoire 15 – 14). Elle s’incline donc en demi-final, freinée dans sa lancé par la caennaise Zoé GOHIN. C’est malgré tout une immense performance que nous offre la jeune tireuse du Cercle d’escrime de Chalôns pour sa première année dans cette catégorie.

Résultats :

N1 EDC :
1 – NABETH Camille / Lyon Epée Métropole
2 – DUBUISSON Charlotte / Grande Synthe
3 – DE BRAECKLAER Aude / Amiens CEAM
et RAIMBAULT Juliette / Gien CE

39 – MENU GUILLEMIN Constance / Châlons en Champagne

N2 EDC :
1 – DEKNUYT Périne / BOURG ANDEOL
2 – GOHIN Zoé / Caen CE
3 – GUIBERT Bérénice / Châlons en Champagne
3 –  VARELA Léa / St – Gratien

24 – DUFOREAU Sophie / Châlons en Champagne
57 – PREVOSTAT Audrey / Châlons en Champagne

N2 EHC:
1 – CHARLES Gary / Deshaies EC
2 – GUILLEMOT Yilu / Ouest Lyonnais
3 – FAGET Thomas / Castres
3 – PITON Louis Maxime / Troyes Gymnique

51 – MOSCHIETTO Corentin / C.E.C
67 – CAMUS LA GUERINIERE Bohemond / C.E.C

Epreuves par équipe :

L’équipe cadette termine à la 18 ème place.

Anthony quart de finaliste à Strasbourg!

Après un pré-tournoi parfait où il se qualifie pour le dimanche directement après les poules, Anthony Ozier confirme sa forme du moment en atteignant les quart de final de la compétition. Ce n’est qu’à ce stade de la compétition qu’il échoue de peu contre Erwan Fonson (défaite 15-14). Il termine néanmoins 6ème du tournoi international de Strasbourg.

Classement :

1° Daniel JERENT
2° Erwan FONSON
3° Yannick BOREL
4° Jean-Michel LUCENAY
5° Alex FAVA
Anthony OZIER
7° Ulrich ROBEIRI
8° Nicolas CORUBLE

« L’entrevue du mois » avec Thomas Sainte-Rose

2014 est derrière nous avec tous ses moments partagés, ses joies, et ses sourires. Mais ne nous enfermons pas dans la routine. En cette année 2015 nous iront à la rencontre de ceux qui font que le Cercle d’Escrime de Châlons-en-champagne est ce qu’il est… Nos chers licenciés. Parents, bénévoles, compétiteurs, petits et grands, en passant par les membres du CA, tous apportent leur pierre à l’édifice qu’est notre club. Le premier à se prêter au jeu est un compétiteur, membre de l’équipe senior du C.E.C, et international français, Thomas Sainte-Rose.

Thomas, peux tu nous présenter ton parcours sportif dans les grandes lignes?

J’ai commencé à l’age de 5 ans en Martinique à l’Amical des Escrimeurs de la Française avec le maître Grubo, puis lors de mon entrée au lycée j’ai commencé à m’investir un peu plus en intégrant le Pôle outre-mer qui rassemblait les espoirs martiniquais. Au bout de 2 ans j’ai passé un cap en intégrant cette fois le Pôle espoir antilles-guyane situé en Guadeloupe. Après une année là bas j’intègre le Pôle France Jeune de Reims en tant que partenaire d’entrainement et j’y reste 4 ans.

Tu as plutôt bien commencé ta saison avec 2 quarts de final, un à Livry Gargan, l’autre à Lisieux, qu’en penses-tu?

C’est mon meilleur début de saison depuis mes débuts. Mon changement d’entraîneur ainsi que d’environnement m’apportent une meilleure préparation en vue des circuits nationaux. Il a su consolider mes bases tout en m’ouvrant sur de nouvelles possibilités.

Justement, peux-tu nous parler de ta façon de t’entraîner cette année par rapport à tes années à Reims?

C’est totalement différent de ce que je faisais avant. Je m’entraîne du lundi au vendredi de 9h à 13h. Durant cette tranche horaire on inclus de la PPG, des fondamentaux et enfin des assauts. En complément de tout cela j’ai 2 à 3 leçons par semaine.

Tu parles de différences, mais qu’y a-t-il de si différent?

Déjà la plus grosse différence est que je m’entraîne avec un groupe essentiellement composé de filles. Certe le niveau global est moins élevé mais l’implication lors des entraînements et l’intensité lors de ceux-ci compensent largement.

Lors de l’année 2013 tu as su faire une très bonne saison avec 2 sélections en coupe du monde . Qu’est ce que cela t’inspire et quels enseignements en as-tu tiré?

Cette année là m’a permis de prendre confiance en moi. Ces résultats m’ont prouvé que je pouvais atteindre ce niveau et en plus de ça être régulier. Bien sûr cela m’a donné une plus grande motivation lors des entraînements, je me donne un peu plus, car j’ai maintenant conscience des efforts à fournir pour y arriver.

Tu fais actuellement partie de l’équipe fanion du C.E.C. qui jouit d’un beau palmarès. Parles nous un peu de cette équipe et de ton rôle au sein de celle-ci.

C’est une équipe jeune par rapport aux autres équipes de N1 avec un fort potentiel. Pour la plupart on se connait depuis petit mais on a encore besoin de repères pour tirer en tant qu’équipe. Après la monté en N1, on a dû pallier à des départs et des blessures et donc recomposer cette équipe. On a quand même su se hisser à la 8ème place du championnat de France. Ce n’est pas mal pour une équipe inexpérimentée. Mon rôle dans l’équipe? je pense qu’on pourrait m’associer à un baromètre pour cette équipe. Ma forme du moment est souvent en relation avec celle de l’équipe sans être décisive pour autant.

Que peux-tu conseiller aux plus jeunes tireurs du club?

Qu’il faut être à l’écoute de ce que son maître d’armes nous apprend, même si les exercices peuvent sembler répétitifs et lassants. Même si les résultats n’arrivent pas tout de suite, il faut persévérer. D’un point de vue personnel, mon passage aux différents pôles ou CREPS m’a beaucoup appris.

Pour finir, qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour la suite?

A court terme ce serait de gagner un circuit national cette saison et se maintenir en N1 par équipe. Pour les saisons à venir, gagner le championnat de France, et pourquoi pas une qualification aux Jeux 2020.

 

 

 

 

Des minimes en Or!

L’équipe de Champagne-ardenne à l’épée dame remporte la médaille d’or en N3 après un magnifique parcours. Après s’être fait rétrograder en N3 après une défaite contre la Lorraine, cette équipe a su reprendre les armes afin d’enchaîner les victoires jusqu’en final contre le Midi-Pyrénées ( Victoire 36-33).

Un grand bravo donc à nos deux jeunes chalonnaises en or, Bérénice Guibert et Sophie Duforeau, ainsi qu’à notre jeune coach du jour Thomas Sainte-rose.

Cadignan en Bronze!!!

Et une première médaille à ces championnats de France version 2014! Et elle nous vient de Stanjik Cadignan, qui accroche la troisième marche du podium au championnat de France Junior à Arras.

La journée n’avait pourtant pas si bien commencé, avec un tour de poule moyen (2V 3D) qui résulte sur une 36ème place au classement avant le tableau d’élimination direct. Cependant, il parvient à se défaire facilement de son adversaire en T64, 15 touches à 5, puis en tableau de 32 (15 -11). Les choses se compliquent lorsqu’il doit affronter un autre pensionnaire du CREPS de Reims où il s’entraîne, Gregory Bon. Il réussi néanmoins à tirer son épingle du jeu et à l’emporté. Stanjik récidive ensuite contre Baptiste Correnti en quart de final et accède donc au dernier carré de ces championnats de France. Malheureusement Antoine Srecki, le futur lauréat de cette édition, le freine sur sa lancée et par la même occasion met fin aux rêves de titre de notre jeune tireur d’origine guyanaise.

Espérons que ce ne soit qu’un début pour tous les tireurs du C.E.C inscrits aux différents championnats de France.

 

Championnats de France Cadets Epée

 

Les dés sont jetés! Alors que les championnats de France cadets épée auront lieu à Amiens le week-end du 10 et 11 mai, les billets pour cette prestigieuse compétition sont d’ores et déjà distribués. Après une longue saison, Romain Bellamy, fort de ses deux tableaux de 32 à Rodez et Aix en provence, voit son nom inscrit parmi les 48 premiers français. Il se qualifie donc pour la N1. Ses camarades de club, Bérénice Guibert, Constance Menu-Guillemin, Sophie Duforeau, et Bohemond Camus la Guerinière eux, bénéficient du quota de la ligue Champagne-ardenne pour participer à la N2.

En ce qui concerne l’épreuve par équipe le 11 mai, les filles sont à l’honneur au CEC. Audrey Prevostat vient compléter le trio de la veille pour aller chercher le meilleur résultat que possible. Souhaitons bonne chance à ce petit groupe de jeunes qui représentera fièrement les couleurs du club.

Résultats :

Epreuves individuelles 

N1 :
Romain Bellamy – 11ème

N2:
Bohemond Camus la gueriniere – 39ème

Bérénice Guibert – 63ème
Sophie Duforeau – 49ème
Constance Menu-guillemin – 76ème

Epreuve par equipes :

L’équipe féminine du Cercle d’escrime de Châlons termine à la 12ème place